Comment éviter les abus de pouvoir d’un président d’association ?

abus de pouvoir d'un président d'association

Sommaire

C’est une histoire courante : le nouveau président d’une association arrive avec de grands espoirs et de grands projets de changement, mais il se heurte à la résistance de la vieille garde. Cela peut conduire à un abus de pouvoir de la part du président, qui peut finalement nuire à l’association.

Dans cet article, nous allons voir comment éviter les abus de pouvoir des présidents d’association et faire en sorte que votre organisation reste saine et productive. 

Qu’est-ce qu’un abus de pouvoir d’un président d’association ?

L’abus de pouvoir d’un président d’association peut prendre de nombreuses formes, mais il s’agit généralement de l’utilisation de la position de président ou de gouvernant de l’association pour favoriser des gains ou des programmes personnels, plutôt que de travailler dans l’intérêt de l’association dans son ensemble. Cela peut se manifester par des actes de népotisme, de copinage, de détournement de fonds et autres actes contraires à l’éthique ou illégaux.

Comment reconnaître l’abus de pouvoir d’un président d’association ?

Il existe plusieurs signes avant-coureurs qui peuvent indiquer un abus de pouvoir au sein d’une association. Par exemple, voici quelques cas concrets d’abus de pouvoir :

– Le président utilise les fonds de l’association pour payer des dépenses personnelles.

– Le président ne convoque pas les réunions de conseils d’administration ou d’assemblée générale

– l’association ne tient pas de comptabilité en violation des obligations légales en la matière

– le fonctionnement de la gouvernance est bloqué par un refus de transmission de documents aux administrateurs

– Le président accorde un traitement préférentiel à ses amis et aux membres de sa famille lors de l’embauche et d’autres décisions.

– Le président exerce des représailles contre les membres qui expriment leur désaccord ou leurs critiques.

– Le président est excessivement secret ou contrôlant.

Ce ne sont là que quelques exemples d’abus de pouvoir de la part d’un président d’association ou de la gouvernance.

Si vous êtes témoin de l’un de ces comportements, vous êtes en situation d’abus de pouvoir.

Quelles sont les conséquences d’un abus de pouvoir de la part du président d’une association ?

L’abus de pouvoir d’un président d’association peut avoir de graves conséquences pour l’organisation, notamment :

  • la faillite financière,
  • des problèmes juridiques
  • et la perte de membres.

En outre, il peut nuire à la réputation de l’association et rendre difficile l’attraction de nouveaux membres ou bénévoles. A titre d’exemple, voici quelques conséquences spécifiques qui se sont produites à la suite d’un abus de pouvoir d’un président d’association :

L’association est mise à l’amende ou poursuivie en justice pour des actions illégales ou contraires à l’éthique.

– L’association perd son statut d’exonération fiscale.

– L’association perd sa reconnaissance d’utilité publique

– L’association se voit interdire la participation à certaines activités.

– Les membres quittent l’association en masse, ce qui provoque une crise financière et une crise de gouvernance.

Quelles mesures de prévention pour éviter l’abus de pouvoir dans l’association ?

Il existe selon les cas plusieurs solutions de prévention pour lutter contre l’abus de pouvoir au sein des associations.

Nous listerons principalement : 

  • les statuts : lorsqu’ils sont bien pensés, bien rédigés et complétés d’un règlement intérieur qui précise les rôles et missions de chacun, avec des règles de fonctionnement clairs, partagés et acceptés de tous les membres, les situations d’abus de pouvoir sont limitées pour ne pas dire quasi inexistants. Si vos statuts ne répondent à votre sens pas à ces paramètres, il conviendra de procéder à une modification des statuts.

 

  • Le projet associatif : Appeler aussi plan stratégique de l’association, c’est un document d’orientation élaboré collectivement qui permet à l’ensemble des membres d’être investis et d’avoir des rôles définis. 

Découvrez notre article complet sur ce qu’est le projet associatif

 

Comment puis-je empêcher personnellement l’abus de pouvoir d’un président d’association ?

Plusieurs mesures peuvent être prises pour empêcher l’abus de pouvoir d’un président d’association.

Tout d’abord, il est important de formaliser les situations de cette nature  en les identifiant.

Alerter la gouvernance entière (conseil d’administration notamment dans son ensemble) et si besoin tous les membres.

Si aucune amélioration n’est constatée, vous pourrez :

– mettre en demeure le président de mettre fin à l’agissement fautif constaté

– saisir la justice le cas échéant 

Conclusion

L’abus de pouvoir d’un président d’association peut avoir de graves conséquences pour l’organisation.

En prenant quelques mesures simples, vous pouvez contribuer à prévenir les abus de pouvoir et à assurer le bon fonctionnement de votre association. Merci de votre lecture ! J’espère que ces informations vous ont été utiles. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Notez également qu’Agil Asso Konseil peut vous accompagner pour :

  • auditer la situation spécifique de votre association
  • proposer des solutions adaptées et personnalisées
  • vous accompagner dans la refonte de vos statuts
  • et si besoin, rédiger votre règlement intérieur.

 

Ressources associées à cet article sur l’abus de pouvoir de l’association

 

 

 

A propos de l'auteur

Akiyo Kotchoni

Akiyo Kotchoni

Akiyo Kotchoni est consultant-formateur pour les associations.

Son parcours exclusivement associatif a commencé en 2004 en tant que contrôleur de gestion à la fédération Envie, une entreprise ESS sur le champ de l'insertion par l'activité économique et du recyclage.

En 2007, il intègre la fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) où il occupe successivement les fonctions de contrôleur de gestion, auditeur comptable et financier et directeur des services.

Au cours de ces années FCPE, il met ses compétences au service des différents présidents (7 présidents en 15 ans), des secrétaires généraux et des trésoriers.

Il a su s'adapter à une gouvernance évolutive avec l'installation de la coprésidence.
Formateur, il a accompagné plus de 150 salariés et trésoriers sur la gestion comptable et financière de leur association.

C'est un véritable couteau suisse de la gouvernance associative qui saura vous accompagner sur les enjeux liés :

- au projet associatif
- au fonctionnement du conseil d'administration
- à la modification des statuts de votre association
- à la gestion comptable et budgétaire

Me suivre sur LinkedIn

Nos formations

Votre préférence

Notre offre de services

Suivez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter

Nous n’aimons pas les SPAMS. Vous ne recevrez des mails que pour les informations utiles

VENTE FLASH en cours sur la formation "Initiation à la comptabilité des associations" Economisez 50% iciClose
CHECKLIST DU

dirigeants associatif

Par